Faton Jean-Michel

Trésorier

Fondateur – 3 juin 2020 – Trésorier (25 janvier 2023)

©© byncsa – Jean-Michel Faton
Lestes macrostigma – Couple sur des Scirpes maritimes dans la réserve de la Tour du Valat en Camargue (Bouches-du-Rhône – France)

La nature est ma vie, les libellules et la Drôme ma passion

Petit bilan personnel à l’attention des naturalistes de la jeune génération !

Au royaume du castors, l’eau cristalline de la freydière reste fraîche en été et montre, par transparence, le potamot coloré. La senteur de la menthe aquatique est enivrante ; j’attends la venue de l’agrion de Mercure. Cet habitat est naturellement entretenu par les crues de la rivière Drôme et j’ai tout fait pour que le statut de réserve naturelle en garantisse la sauvegarde pour l’éternité. J’ai toujours été très engagé dans la vie des associations de protection de la nature. Longtemps simple coordinateur des actions du Groupe Sympetrum, je suis sont président depuis 4 ans. Cependant, je n’ai pas vocation à rester président encore des années, place à de nouvelles énergies maintenant, au moins dans un futur proche. Personnellement j’ai atteint les objectifs que je m’étais fixé.

J’ai pris le train naturaliste il y 45 ans et la même passion est toujours au rendez-vous… Conservateur de la réserve naturelle nationale des Ramières de 1989 à 2019, j’ai coordonné et j’ai encadré l’ensemble des actions menées sur ce territoire protégé : surveillance et protection, gestion et suivi scientifique de la faune et de la flore, accueil du public. Je me suis spécialisé dans l’étude de la faune sauvage, notamment les oiseaux, les castors, les loutres et certains groupes d’insectes, comme les papillons et les libellules.

En tant que professionnel, j’ai animé l’équipe de la réserve et j’ai échange avec mes collègues de la fédération des Réserves Naturelles en France. Avec eux, nous mettons en place de méthodes communes partagées par plusieurs réserves pour les suivis scientifiques notamment sur les libellules, les actions pédagogiques, la police de l’environnement et l’éco-responsabilité. J’ai ainsi publié de nombreux articles de vulgarisation ou à caractères scientifique sur la faune en Drôme.

Les dernières années, j’ai eu pour objectif de terminer certains programmes du plan de gestion de la réserve naturelle des Ramières. La protection foncière de la forêt alluviale me tient à cœur, comme le fait de parvenir à donner plus de liberté à la rivière Drôme dans son lit naturel. La sauvegarde durable de l’apron du Rhône est pour moi essentielle. Ce poisson emblématique de nos rivières a été sauvé de disparition grâce au programme que nous avons lancé ; aujourd’hui, il doit pouvoir retrouver durablement les milieux où il vivait auparavant. Enfin, je transmis à l’équipe de la réserve et de la Gare des Ramières les savoir-faire et les connaissances que j’ai acquis au fil du temps.

Gestion des bases de données sur la faune « Entre Amis »

L’objectif de notre travail mis en place dès 1995 a été la gestion de données naturalistes inter-réseaux et à échelle humaine (sur un seul département, tous les naturalistes se connaissent …).

Les données ont été informatisées dans une base unique et validées scientifiquement, l’organisation du réseau des observateurs est basée sur le volontariat, La principale valorisation espérée est une meilleure protection des espèces et de leurs habitats naturels. Ce travail doit rendre accessibles les informations naturalistes pour des travaux scientifiques ou de vulgarisation grand public.

Biographie résumée [4]

Etat civil – Jean-Michel FATON est né le 16 mai 1957 à Valence (Drôme), fils de Robert FATON (1921-2014) et de Fernande LEFLON (1922-2014) ; il est le cadet d’une fratrie de 3 garçons. Ses parents étaient enseignants en sports et éducation physique. Marié à Marie-Pierre CAFFIN puis à Catherine BRONDY, Jean-Michel est père de 3 garçons, nés entre 1983 et 1991.

Formation – BTS de Protection de la Nature à Neuvic d’Ussel (Corrèze), la première en son genre, qui fut une pépinière de gestionnaires et de protecteurs de la nature. Sensibilisation à la protection de la nature. Campagne présidentielle de René Dumont en 1974 et films de Jacques-Yves Cousteau. Présence locale de la FRAPNA et du CORA-Drôme et de « vétérants » de la protection de la nature (Roger Mathieu, Jean-Pierre Choisy, Philippe Lebreton et Jean-François Noblet).

Passage à la militance – Dès le Lycée agricole de Neuvic. Membre des Amis de la Terre de Valence avec Robert Fidenti et Brice Lalonde. Membre du Groupe Sympetrum avec Cyrille Deliry.

Activités professionnelles – Fonctionnaire territorial. Animateur scientifique (direction) de la FRAPNA-Drôme de 1979 à 1988. Conservateur de la RNN des Ramières de la Drôme depuis 1989 (retraite dès 2020).

Actions (initiées et réalisées) pour la Nature – 1/ De 1977 à 1987. Création de la RN des Ramières de la Drôme. Arrêt des chasses aux oiseaux en migration de printemps en mars et février (actions juridiques). Suivi pendant 10 ans de la population des faucons pélerins dans la Drôme. Plan de chasse au Chamois dans le département de la Drôme. Créateur de la revue Le Courrier des Epines Drômoises. Nombreuses animations pédagogiques en milieu scolaire. – 2/ De 1988 à 1999, gestion de la RN des Ramières. Rédaction du programme LIFE Apron (poisson endémique du Rhône, menacé de disparition). – 3/ De 2000 à 2019, Mise en place en 1996 et animation de la base de données « entre Amis » sur la faune drômoise (424 000 données en 2018). Créateur en 2001 de l’animation scientifique des 24 heures Naturalistes. En 2017, co-fondateur du pôle régional AURA sur les Vertébrés. Pour 2019, co-rédaction d’un livre sur la rivière Drôme.
Aspects administratifs et sociétaux – Coordinateur pour la Drôme depuis 1986 du Groupe Sympetrum (étude et protection des Libellules de Rhône-Alpes et Dauphiné et de leurs habitats) ; président depuis 2016 de cette association. Membre d’Honneur de la Fédération « Réserves naturelles de France », notamment pour avoir fait adhérer les APN françaises à la Convention collective de l’animation socioculturelle, à la fin des années 1990, et comme trésorier de cette association.

Bibliographie – Pour la Drôme, premiers inventaires des Zones humides, des Mammifères et des Libellules (co-rédacteur de l’Atlas Rhône-Alpes des Libellules, en 2008). Articles réguliers dans Le Courrier des Epines Drômoises. Article en 2016 dans Le Courrier de la Nature (revue trimestrielle de la SNPN) sur les Libellules et le changement climatique.


[1] – Première donnée le 16 mai 1985…

[2] – Revue dirigée par Cyrille Deliry ; président du Groupe Sympetrum : David Loose.

[3] – Anselin Anny, Anselin-Leperre Léa, Ashby E.B., Breistroffer Michel, Degrange Charles, Heidemann Harald, Voisin Jean-François ; source Base Régionale O’donata.

[4] – Fiche « Acteur » de la protection de la Nature de Jean-Michel FATON (Drôme) (validée par Philippe Lebreton) : Coulet M., Lebreton Ph. & Ariagno D. (2019) – Une HISTOIRE de la FRAPNA Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature 1971 – 2018 : 256 pp. (publication PDF FRAPNA-FNE AuRA).