Atlas des Tourbières françaises, un projet pour 2025 du Pôle relais Tourbières et le Service National d’Observation Tourbières

Atlas 1949

A la suite de prospections minières, à des fins d’inventaire du potentiel “Tourbières” de France, les ressources en tourbes ont été répertoriées lors de l’occupation allemande entre fin 1941 et 1945. En découle un ouvrage paru sous l’égide de la Direction des Mines en 19491, qui présente outre de remarquables chapitres comme celui sur la Géologie de la tourbe et des tourbières rédigé par Georges Dubois, une cartographie la plus complète que possible des tourbières de l’époque sous forme d’un Atlas et qui joue le rôle de référence vis à vis de la situation actuelle. L’ensemble des cartes ont été numérisées et géoréférencées au Laboratoire de Chrono-environnement en 2019 (Ledoux & al., Besançon) et sont accessibles sur demande2, et, l’étude correspondante n’a jamais été utilisée dans le cadre d’études scientifiques.

Contexte et projet de nouvel Atlas pour 2025 (Pôle-relais Tourbière et col.)

Dans le contexte climatique actuel, les tourbières sont regardées comme des puits de carbone – menacés – propres à réduire les effets du réchauffement climatique. Se dégage de cet ensemble l’intérêt de réaliser un nouvel inventaire comparatif et c’est dans ce contexte qu’un projet d’Atlas des Tourbières Françaises est lancé par le Pôle-relais Tourbières ➚ et le Service National d’Observation Tourbières ➚ avec le financement du WWF et la direction de Daniel Gilbert, Lise Pinault et Sébastien Gogo3. Les tourbières sont des habitats fragiles qui sont soumis à des atteintes critiques, si bien qu’on estime que depuis les années 1940, leur surface a été réduite de moitié en France et que la quasi-totalité (89%) sont dégradées, donc dans un état de conservation défavorable. Les atteintes sont d’origine anthropique4 : drainage à des fins agricoles, extraction de la tourbe par exemple pour la fourniture de terreaux horticoles, voire encore comme en Irlande comme combustible, la destruction par l’expansion des activités humaines et les changements climatiques car dans ce contexte, diverses tourbières s’assèche régulièrement, leur faune et leur flore se dégrade, voire disparaît complètement.

Tourbière et taïga – ©© bysa – Peupleloup (Flickr)

Climats, Odonates et Tourbières : de possibles effondrements subits de populations

J’avais par courrier signalé le 3 avril 2023, à mon ancien enseignant, Olivier Manneville, l’effet critique et subit que pouvait avoir l’assèchement de tourbières sur les populations d’Odonates qui disparaissait subitement. C’est ainsi que la crainte actuelle est que diverses populations d’Odonates d’altitude aient subitement disparu suite aux sécheresses répétées de ces dernières années. La situation est rapidement critique et irréversible dans le cas de localités du Massif Central, du Jura, des Vosges, des Ardennes ou de plaine, lorsque les espèces à fortes affinités avec les tourbières disparaissent d’un site car les capacité de recolonisation sont très réduites, voire illusoires. C’est ainsi le cas de Nehalennia speciosa dans la chaîne du Jura, qui a priori n’a pas été revue depuis 2019 (Deliry 2022). La problématique Odo’Clim organisée lancée fin 2022 par La Selysienne est concernée par les changements climatiques et leurs conséquences sur les populations d’Odonates des tourbières. La dernière rencontre Odo’Clim 2024 s’est déroulée le 27 janvier 2024.

Nehalennia speciosa – ©© byncsa – M.Lohr – TaxRef

Rédaction Cyrille Deliry, le 7 mai 2024

Références et notes (webographie)

  • Bauling H. 1950 – Un inventaire général des tourbières françaises. – Annales de Géographie, 59 (314) : 129. – ONLINE
  • Deliry C. [2022] La déesse précieuse n’a pas été revue en France depuis 2019. – Histoires Naturelles, en ligne, 25 décembre 2022. – ONLINE
  • Ministère de l’Industrie et du Commerce, Direction des Mines 1949 Les tourbières françaises. 3 parties. – Partie 1 : Mémoires, Partie 2 : Résultats des prospections : 227 + 634 pp. – Partie 3 : Atlas.
  • Pinault L., & al. 2023 – The 1949 Atlas of French peat deposits, a starting point for a national inventory of peatlands. – Soil Use and Management, 39 (3), juin 2023 : 1040-1056.
  • Tuffnell F. & Bignon J. 2019Terres d’eau, terres d’avenir. – Rapport au Premier Ministre, Ministère d’Etat and Ministère de la Transition écologique et solidaire.