Libellules de Bretagne


Bretagne, Régions / lundi, juin 29th, 2020

Côte d’Armor – Finistère – Morbihan

Notons que la Loire Atlantique est régulièrement cooptée dans la définition de la région de Bretagne.

58 espèces se trouvent en Bretagne, Loire-Atlantique incluse. A l’instar de diverses régions de nombreuses espèces se trouvent à peu près partout. Néanmoins on trouve Lestes barbarus surtout sur le littoral et en Ille-et-Vilaine, Lestes macrostigma dans de rares stations du Marais de Guérande (Loire-Atlantique). Aeshna affinis est surtout observée dans le Morbihan et sur le Pays de Rennes, Aeshna isoceles n’est que dans le Finistère et vers Lorient, Anax parthenope n’a été contacté jusqu’alors essentiellement dans le Finistère et le Morbihan. Lors de ses venues exceptionnelles Hemianax ephippger a principalement été cité du Morbihan. Gomphus simillimus est très localisée et ne se trouve que dans le nord de l’Ille-et-Vilaine, Onychogomphus uncatus est surtout dans le Morbihan et dans le sud du Finistère, Oxygastra curtisii dans le Morbihan et en Ille-et-Vilaine, Somatochlora flavomaculata affectionne le Morbihan. Les observations d’Orthetrum albistylum sont rares et n’ont été rapportées que des limites entre l’Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique. Sympetrum danae est une espèce connue de longue date des Monts d’Arrée et se trouve en outre dans les Montagnes noires. Les observations de Sympetrum flaveolum semble relever de l’erratisme et semblent exceptionnelles. Sympetrum vulgatum a rarement été observé vers Rennes. Enfin, Leucorrhinia caudalils n’a été observée que rarement dans le sud de l’Ille-et-Vilaine et dans le centre du Morbihan (Liste des Libellules de Bretagne sur Wikipedia 2019).

Une première synthèse a été réalisée par Manach (2001) et un nouvel Atlas est en préparation depuis les années 2000 au sein de l’association Bretagne Vivante.

Un Atlas des Odonates est en cours de rédaction en Bretagne sous la coordination de l’association Bretagne Vivante sous la coordination de Jean DavidEn 2017 ce sont plus de 76000 données qui avaient été réunies. Une synthèse cartographique provisoire a alors été éditée (Bretagne Vivante 2017).

Voir aussi : Le temps des Libellules.

Références

  • Manach A. 2001 – Atlas préliminaire des Odonates de Bretagne. – Martinia, 17 (suppl. 2) : 60 pp.
  • Bretagne Vivante 2015 – Atlas de répartition provisoire des odonates de Bretagne. Mars 2015. – Document. – PDF LINK
  • Bretagne Vivante 2017 – Atlas de répartition provisoire des odonates de Bretagne. Mars 2017. – Document. – PDF LINK

Liens externes