Leucorrhinia pectoralis (de Charpentier, 1825)


Espèces de France métropolitaine, Leucorrhinia, Leucorrhinia pectoralis / jeudi, décembre 17th, 2020

Leucorrhine à gros thorax

© Laurent Valette

C’est de Selys Longchamps (1850) qui publie clairement la première mention en France, notamment de Bondy et Fontainebleau en région parisienne, néanmoins il est très probable que de Villers (1789) fasse déjà référence à cette espèce lorsqu’il parle de Libellula rubicunda dans la région lyonnaise.

Signalée sous Libellula rubicunda, cette espèce n’est pas rare vers Lyon (de Villers 1789). Elle est précisée vers Bondy et Fontainebleau en région parisienne, nord du pays (de Selys Longchamps 1850). Elle habite le nord et l’est de la France, ainsi que les Landes. Elle descendait jusque dans la Drôme d’où elle a disparu. Manque en Corse. C’est une espèce en limite occidentale de répartition en France. Si elle semble stable en Aquitaine, dans les Vosges ou le Jura, elle est fragile dans d’autres zones (Moncorps & Siblet 2017).

Espèce eurosibérienne, aussi dite ouest-sibérienne. La Leucorrhine à gros thorax se trouve principalement en Europe centrale et septentrionale. Elle est plus éparse en Europe occidentale, notamment en France où elle est localement en déclin (Deliry 2017).

Cartographie Odonatologie française (2019) – ©© byncsa – Cyrille Deliry
Sources – INPN (2019), Faune France (2019), Société française d’Odonatologie (2006), Dommanget (1987)
En bleu se trouvent les départements simplement visités (erratisme, voire mini invasions)