Les synthèses odonatologiques concernant la France

Synthèses globales – France métropolitaine

Après plusieurs approches régionales (Geoffroy 1762, de Villers 1789, Walckenaer 1802) ou des éléments dispersés au sein de présentations plus générales (Latreille 1805, Rambur 1842), on trouve une première synthèse odonatologique concernant la France chez de Selys Longchamps (1850).

Il faut atteindre ensuite presqu’un siècle pour trouver une nouvelle présentation complète des Libellules de France avec Martin (1931). La synthèse suivante est un document particulièrement complet sur les Odonates de France rédigé par Dommanget (1987). De nouveaux points relativement complets [A préciser] ont été faits en 2002, 2006, 2014, 2017 et 2019.

Bibliographie

Il n’existe qu’une synthèse Bibliographique nationale qui est celle de Dommanget (1987). Elle sera toutefois avantageusement complétée par la lecture des sommaires synthétiques de la revue Martinia qui concentrent un nombre important d’articles sur les Libellules du pays.

Atlas cartographiques

Le premier Atlas national est réalisé à l’échelle des départements (Dommanget 1987), il sera suivi d’un pré-atlas issu du programme national INVOD finalement piloté par le Société française d’Odonatologie (Dommanget 1994).

Il y a actuellement en ligne plusieurs outils qui rendent compte de la répartition des espèces françaises de Libellules : le site de l’INPN et Faune France. Selon la qualité de ces serveurs, il sera plus ou moins compliqué d’accéder aux informations. De dimension internationale, le GBIF permet aussi d’accéder à des cartographies particulièrement complètes. Les cartes de feu la SfO restent toujours en ligne, malgré la disparition de l’association nationale, mais il s’agit d’un état qui date de 2006 ou 2007.

Niveau de connaissances des Odonates en France en 2006-2007

Listes Rouges

La première Liste Rouge nationale est dans l’ouvrage de Dommanget (1987). Elle suit sa méthodologie propre et adaptée au contexte des connaissances de l’époque. Elle a été partiellement complétée par le travail de Maurin (1994) qui introduit des critères plus classiques des Listes Rouges, mais elle ne concerne qu’un nombre très limité d’espèces. Les travaux ont repris et conduit à la proposition d’un document de travail en 2009 [A préciser]. Finalement la première Liste Rouge nationale réalisée selon les catégories de l’UICN est édité en 2016 [A préciser].

Protection des Odonates

A suivre…

Plan National d’Actions en faveur des Odonates

Le premier Plan National Odonates est actuellement terminé et ne concernait théoriquement que la période 2011-2015 (Dupont 2010). Néanmoins selon les régions ce travail amorcé une ou deux années plus tard a couvert une période un peu plus longue. Nous sommes actuellement sur une phase de transition et selon, les régions, poursuivent ou non leur activité selon les bases du Plan National, notamment en Rhône-Alpes. Un nouveau document national est en préparation et devrait sortir en 2020.