Les publications odonatologiques francophones


Francophonie, Publications / jeudi, juin 4th, 2020

Revues odonatologiques

La revue Martinia

La revue Martinia a précédé l’existence de la Sociéte française d’Odonatologie et a poursuivi son œuvre depuis la dissolution de cette association début 2019. Le relais est pris notamment par le groupe OPIE-odonates. Initialement il s’agissait d’une revue trimestrielle, puis semestrielle. Le nouveau débit de publication n’est actuellement pas connu.

Cette revue a pour objectif de promouvoir l’étude des Odonates en assurant la publication, selon les règles de l’art, de travaux scientifiques concernant principalement la France métropolitaine et l’Outre-mer. Elle a été fondée en 1985 par un petit groupe d’odonatologues dont notamment Jean-Louis Dommanget. Depuis 2010 c’est Philippe Lambret qui a coordonné son édition en tant que rédacteur en chef. Un nouveau relais est en cours et sera révélé par le groupe OPIE-odonates.

Elle est dédiée René Martin (1846-1925) qui consacra la plus grande partie de sa vie à l’étude des Odonates, tant en France qu’ailleurs dans le Monde.

Revue Sympetrum

La revue odonatologique Sympetrum a été fondée en 1987 sous la direction de David Loose, dans la foulée de la création de la première association odonatologique en France : le Groupe de Recherche et de Protection des Libellules, Sympetrum (GRPLS). Dès 1991, la direction de la publication a été assumée par Cyrille Deliry et la revue doit prendre sous sa direction une dimension nouvelle actuellement en quittant son format papier et en publiant les ouvrages articles par articles. Elle va devenir une revue purement en ligne et gratuite. Actuellement 17 numéros ont été édités et concernent un total de 84 articles odonatologiques. Il ne s’agit pas d’une revue purement scientifique et elle permet la vulgarisation de travaux rédigés par les membres ou amis du GRPLS.

Le Bal du Cercion

Le Bal du Cercion est le Bulletin Annuel de Liaison du Collectif d’Étude Régional pour la Cartographie et l’Inventaire des Odonates de Normandie, ce qui fait C.E.R.C.I.O.N. Le document est présenté comme un bulletin, voire une circulaire : il n’a par exemple pas de couverture. Il s’agit néanmoins d’un véritable ouvrage de publication sur les Libellules qui n’a rien à envier à une véritable revue. Le premier numéro est paru en avril 2005 et sa publication est régulière depuis. L’opus est clairement spécialisé dans la diffusion de connaissances sur les Odonates.

Les Naturalistes belges – Numéro spécial Gomphus

Depuis 2008 le Groupe de Travail Gomphus publie chaque année une numéro spécial dans la revue des Naturalistes belges. Il s’agit d’une collaboration propre au développement des connaissances odonatologiques principalement centrées sur la Belgique (Wallonie et Bruxelles). Il ne semble cependant pas y avoir eu de publication depuis 2016. Auparavant et ce, dès 1984 le G.T. Gomphus éditait son propre organe de diffusion.

Bulletin de la Société entomologique de France

Cette revue née en 1896, n’est pas à proprement parler une revue odonatologique : elle concerne l’ensemble des Insectes et son expression est francophone. Par contre avec près de 390 articles consacrés aux Libellules depuis les années 1920, inaugurés par J.L.Lacroix à l’époque, elle a une place majeure dans la Communauté scientifique. Ces dernières années encore on y trouve quelques papiers sur les Libellules rédigés par Michel Papazian.

On trouve encore des Anales de la Société Entomologique de France avec quelques autres articles intéressant les Odonates.

Cas particulier des publication d’Edmond de Selys Longchamps

Rassembler les références des travaux odonatologiques du baron de Selys Longchamps (1818-1900) est un véritable ouvrage en soit. Il a publié des articles sur les Libellules dans les revues les plus diverses et son travail presque toujours en français concerne toutes les Libellules du Monde, connues à son époque, mais aussi des détails sur des faunes locales. Le corps de son travail se trouve essentiellement dans les Annales de la Société Entomologique de Belgique, ce dès les années 1850, ainsi que parfois dans les Annales équivalentes de la Société Entomologique de France. On trouve encore des travaux dans le Mémoire de la Société Entomologique de Belgique ou les Nouveaux mémoires de l’Académie Royale des Sciences et Belles-Lettres de Bruxelles. Nous y reviendrons.

Lettre à Selys

Organe de communication de La Sélysienne…

Publications odonatologiques ponctuelles, importantes ou répétées dans une même revue

Le Naturaliste canadien est une très ancienne revue qui a été fondée en 1869 par l’Abbé Léon Provancher (1820-1892). On y trouve les premières données odonatologiques du Québec. Cette revue se perpétue.

Bulletin mensuel de la Société Linnéenne de Lyon – Autrefois semble-t-il nommé Publications de la Société Linnéenne de Lyon depuis les années 1910, une bonne soixantaine d’articles (chiffre à vérifier) sur les Odonates dispersés au sein de la collection. Le plus récent concerne les Libellules du Marais de Lavours rédigé en 2014 par Cyrille Deliry.

Bulletin de la Société d’histoire naturelle des Ardennes Cette très ancienne revue, puisqu’elle existe depuis le XIXème siècle a publié divers articles faisant références aux Libellules.

Revue Scientifique du Limousin Cette revue a ressemblé au début du XXème siècle quelques articles de René Martin dédiées à la Haute Vienne.

L’Entomologiste est une revue francophone « faite pour des passionnés d’Insectes ». Elle a été fondée en 1944 et est publiée sous l’égide de la Société entomologique de France. Elle comprend un nombre significatif d’articles sur les Odonates.

Revue Epops est la revue des naturalistes du Limousin, initialement créée par la Société pour l’Etude et la Protection des Oiseaux du Limousin (SEPOL) dont le relais a été repris par la Ligue de Protection des Oiseaux du Limousin. On y trouve quelques articles intéressant les Libellules.

Le Bulletin de l’Entomofaune est un document général sur les Insectes concernant notamment le Québec. On y trouve quelques articles sur les Odonates et en particulier sur la préparation de collections dont un papier de Jean-Louis Dommanget.

Courrier de la Nature Le numéro 296 est un numéro spécial Libellules paru en 2016. Cette revue existe depuis 1977 et ne doit pas être confondue avec une revue du même nom qui a existé dans les années 1960.

Revue Bourgogne-Franche-Comté Nature : à noter la très importante publication dans le 27ème numéro (2018) contenant les actes des 6èmes rencontres Odonatologiques de France axées sur le thème : « Les Libellule : le juste milieu ? » qui sera un des derniers actes de la Société française d’Odonatologie.

Il existe évidemment d’autres revues qui un jour ou l’autre ont traité des Libellules selon le contexte géographique qui nous intéresse, parfois avec quelques articles épars dans une vaste collection comme c’est le cas de la Revue d’Écologie (la Terre et la Vie). Par ailleurs des revues en langue étrangères traitent des sujets qui concernent La Sélysienne, mais les articles restent ponctuels ou éparpillés. On consultera avec succès les revues Odonatologica ou Opuscula Zoologica Fluminensia qui concernent bon nombre des nos espèces par exemple. Par ailleurs nous n’avons pas retrouvé trace d’un organe de publication odonatologique suisse nommé Anax et en relation avec le Centre Suisse de la Cartographie de la Faune. Quelques numéros ont été publiés dans les années 1980-1990. Enfin le Depressiusculum a eu une durée de vie éphémère et était dédié à l’étude des Libellules de la Crau.