Calopteryx haemorrhoidalis (Vander Linden, 1825)

Calopteryx de teinte rouge brillant à noirâtre chez le mâle et brun brillant à vert métallique ou cuivré chez la femelle, se ternissant avec l’âge. Les ailes sont essentiellement rouge-noirâtre chez le mâle et plus ou moins enfumées avec une marque brune vers l’apex chez les femelles. La partie ventrale des trois derniers segments abdominaux sont rouge carmin vif chez le mâle.

Nous proposons C.h. f. nurag notamment pour la Sardaigne et la Corse.

Espèce ouest méditerranéenne depuis l’Afrique du Nord à l’Italie. Iles ouest méditerranéennes. En progression en Rhône-Alpes depuis une vingtaine d’années. En limite septentrionale par la façade atlantique au niveau de Bordeaux au début du XXe siècle, cette espèce atteint désormais le département des Deux-Sèvre, en expansion.

Essentiellement eaux courantes rapides et claires, propres et bien oxygénées de toutes tailles, souvent ensoleillées ou peu ombragées. Les larves se tiennent près des berges dans les chevelus racinaires en général. Les adultes s’éloignent peu des habitats larvaires. Jusqu’à 700 m d’altitude en Corse, reproduction en Rhône-Alpes jusqu’à 506 m, égarée dans le Doubs jusqu’à 1100 m. Observée à 620 m dans le Mercantour (Breton 2011).

Vole de fin mai à fin août, ou mi septembre Corse. Dans le Sud de la France elle a été observée jusqu’à début novembre ces dernières années. Dès la mi mars au Maroc. Développement larvaire en une année, présentant 13 stades.

Languedoc Roussillon – Essentiel des données en plaine, sous 100 m d’altitude, l’espèce est présente jusqu’à 400 m et accessoirement jusqu’à 600 m. Elle vole de (avril) mai à septembre (octobre), avec un maximum en juillet.

Rhône Alpes

  • Rhône, espèce redécouverte sur ce département (Grand 2004).

  • Breton F. 2011 – Bilan de l’inventaire Odonates fin 2011. Parc National du Mercantour. – Doc. PN du Mercantour.
  • Grand D. 2004 – Calopteryx haemorrhoidalis occasi Capra, 1945. Le Grand retour lyonnais. (Odonata, Zygoptera, Calopterygidae). – Martinia, 20 (1) : 43-45.