Aeshna juncea (Linnaeus, 1758)


Aeshna, Aeshna juncea, Espèces de France métropolitaine / mercredi, décembre 16th, 2020

Aeschne des joncs [de Selys Longchamps 1840]

© Bruno Durieu – Mâle en vol

NT 2006 France

Holarctique, boréo-alpine, depuis l’Europe à l’Amérique du Nord par l’Asie. C’est la Libellule la plus commune dans les massifs alpins. En déclin sous l’effet des changements climatiques en Europe centrale ; néanmoins en augmentation localement en France, notamment en Rhône-Alpes. Elle est considérée pour ainsi dire disparue d’Ukraine, d’Hongrie et du Luxembourg. Eaux stagnantes d’altitude (marais et tourbières), jusqu’à 2700 m d’altitude dans des lieux bien ensoleillées ; en plaine dans les zones boréales. La sous-espèce mongolica a été observée en migration à plus de 5000 m d’altitude. Vole de mai à octobre (novembre).

Les données de cette espèce sont masquées sur Faune France.

Indiquée dans le Doubs par Pidancet (1856) sous  »Aeschna justi » Pidancet, 1856. Selon de Selys Longchamps (1850), elle pourrait se trouver en France et aurait été prise par E.Foudras non loin de Lyon. Elle est dans l’essentiel des massifs français : Pyrénées, Massif Central, Alpes, Jura, Jura et dans une moindre mesure Ardennes. Manque en Corse. Erratique en quelques autres endroits.

Aveyron – Seulement dans le Massif de l’Aubrac (Dommanget 2001).

  • de Selys Longchamps E. 1850 – Revue des Odonates ou Libellules d’Europe. – Bruxelles, Paris.
  • Dommanget J.L. 2001 – Le point sur les connaissances relatives aux Odonates du département de l’Aveyron. – Martinia, 17 (3) : 95-106. – PDF LINK