Aeshna cyanea (Müller, 1764)

Aeschne bleue [olim]

Une des Aeschnes les plus communes. De l’Europe à la Sibérie, disparue d’Afrique du Nord. Manque en Irlande, et, localement dans les Balkans et en Scandinavie. En Iran, il s’agit d’Aeshna vercanica. En augmentation localement en France, notamment en Rhône-Alpes. Eaux stagnantes diverses jusqu’à une altitude moyenne, mais montant à 2200 m ou plus de 2300 m ; quelques cours d’eau méditerranéens. Vole de mai à mi décembre. Développement larvaire en un ou deux ans, serait parfois bivoltine. Le œufs n’éclosent que le printemps suivant l’année de ponte.

Illustrée par Hoefnagel (1575), sud de la France (Gallia Auƒt) (de Villers 1789), vers Paris (Latreille 1805), Var, St Zaccharie (Boyer de Fonscolombe 1838). Ensemble du pays, Corse comprise, très répandue.

  • Boyer de Fonscolombe E.L. 1838 – Monographie des Libellulines des environs d’Aix. Deuxième et troisième parties – Annales Société Entomologique France, 7 : 75-106 + 547-575.
  • de Villers C. 1789 – Caroli Linnaei Entomologia. – Lugdunum.
  • Hoefnagel J. 1575 – Animalia Rationalia et Insecta (Ignis). – Planches.
  • Latreille P.A. 1805 – Histoire naturelle, générale et particuliere des Crustacés et des Insectes. – Paris, vol. 13.